Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

La foire exposition de 1948 à Charleville-Mézières. part.2.

 

la suite du document 16mm amateur.

 



 document exceptionnel de 1948 ( durée 14 minutes ) sur la grande foire exposition de Charleville-Mézières dans les Ardennes après la guerre.

Ambiance et visite des différents stands, guidée par de jeunes comédiens amateurs qui se prêtent au jeu et parcourent la ville. Pendant ce temps les autorités visitent la foire et les promeneurs se pressent devant la caméra du club de cinéastes amateurs " A. Rimbaud".
Copie transfert d'après le film d'origine en 16mm muet de l'époque ( Merci à Manuel Sanchez de Vouziers pour sa bobine d'origine en film) 
Merci à tous ceux qui m'offrent ainsi les vieilles bobines de films trouvées dans leurs tiroirs et greniers...je peux ainsi vous en faire partager toutes les images et sauver du même coup ces archives oubliées.
Vous avez de telles images sur les Ardennes ...contactez-moi sur ce site en bas de ma page d'accueil.
http://danactus.blog4ever.com

 

 

Voici également une capture des images du film afin de mettre un nom sur les personnalités de l'époque.

Merci de laisser un message,une information si vous reconnaissez quelqu'un. 

 

 

 photo 1

 

 

 

 "Le premier personnage en partant de la droite que l'on voit de
profil arrière et arborant une pochette blanche, s'appelle André Lefort.
C'est un  industriel ardennais, dirigeant entre-autres, les Forges et
Clouteries Réunies de Mohon. Il est à l'époque le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Charleville".( infos de la famille )

 

 

 le troisième personnage en partant de la droite  et en costume gris clair est Edouard Depreux,ministre de l'éducation nationale en train de visiter les stands de cette 16ème foire exposition de Charleville-Mézières du 5 au 9 juin 1948.

 

Le quatrième personnage en partant de la droite à la barbe blanche est M. Merlot,ministre belge du budjet invité dans le cadre des amitiés Franco-Belges après la guerre. Un monument à cette occasion ( une plaque) sera inaugurée en sa présence devant la gare de Charleville pendant cette foire. 

 la plaque est toujours en place en 2012 dans le square devant la gare de Charleville-Mézières.

 

 

 


 

 

 

 

 

 photo 2 et 3.

 

 

 Pierre Gillet...? ....l'adjoint au maire jacques Bozzi et commissaire général de la foire.

A confirmer.

  photo 3 

 

 

 

photo 4 

 

 Jacques Bozzi ,en premier plan, maire de Charleville et président du conseil général en 1948.


 

photo 5 ??

 

 


 

photo 6

 

 Mme Quinard,je pense,ancienne de la 2ème DB ...à confirmer mais le journal "l'Ardennais du 6 juin 1948 annonce sa présence sur le site.

 

 

 

 

 

 

 photo 7 

 

 

 

 

 


 Un stand d'une entreprise,une usine ou une fonderie de l'époque ....

 

 

 

photo 8 


Le ministre belge Merlot,  ( lunettes et moustache blanche ).


 

photo 9 ??

 

 

 

 

photo 10 ??

 

 

 

 

 

photo 11

 

 

 

 

 

 

photo 12 

 " Le jeune garçon, au centre, en culotte courte et chaussettes

blanches de profil droit, à cette époque, il a 13 ans et s'appelle Pierre
Lefort, il est le fils d'André Lefort,président de la chambre de commerce".

 

Le club des cinéastes amateurs " A.Rimbaud" . Les réalisateurs de ces images tournées en format 16mm.Beaucoup d'images furent tournées sur le toît de véhicules.

 

 

photo 13


 

le ministre belge Merlot (à droite ) et

le ministre Edouard Depreux.

Édouard Depreux est un homme politique français, né le 31 octobre 1898 à Viesly (Nord) et mort le 16 octobre 1981 à Paris.

Militant socialiste (SFIO) à partir de 1918, Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut député et ministre sous la IVe République. Son opposition à la guerre d'Algérie l'amène à quitter la SFIO en 1958 pour fonder le Parti socialiste autonome, puis le Parti socialiste unifié (PSU) en 1960.

 

Édouard Depreux participe aux combats de la Première Guerre mondiale en 1917. Il est gazé et décoré de la Croix de guerre. Il adhère à la SFIO à l'âge de 20 ans. Après des études de philosophie, de droit et de lettres, il devient avocat. Socialiste influencé par Jean Jaurès et Jean Longuet, il devient conseiller municipal à Sceaux (1935) puis conseiller général de la Seine (de 1938 à 1941). Il occupe les fonctions de chef de cabinet de Vincent Auriol, ministre de la Justice (1937-1938). Il entre dans la Résistance, siège au comité directeur clandestin de la SFIO et participe à la rédaction du Populaire clandestin.

À la Libération, il est maire de Sceaux, mandat qu'il occupe jusqu'en 1959, et membre de l'Assemblée consultative provisoire. Il est élu député en 1946 et siège au Parlement jusqu'en 1958.

Ministre de l’Intérieur de juin 1946 à novembre 1947, il rend public le complot d’extrême-droite dit du Plan Bleu visant à renverser la République, le 30 juin 1947.

Hostile à la CED et anticolonialiste, il prend ses distances avec la SFIO qu'il quitte en 1958. Par deux fois, il préside le groupe parlementaire socialiste de l'Assemblée nationale. Il s'oppose à de Gaulle lors du vote d'investiture de 1958. Il participe à la création du Parti socialiste autonome (PSA) et fait partie du bureau national du cartel de l'Union des forces démocratiques (UFD), mis sur pieds pour les législatives de novembre 1958. Non élu, il devient ensuite secrétaire national du Parti socialiste unifié (PSU) de 1960 à 1967, qui succède au PSA en s'unissant avec d'autres groupes de la Deuxième Gauche.

 

 Ministre de l'Éducation nationale du gouvernement Robert Schuman (1) du 12 février au 26 juillet 1948

( infos Wikipédia )

 

 

 

photo 14

  

 deux  des caméramans du moment...

 

 

 

 

 

photo 15 

  

 

 

 

 

 

 

photo 16: Jean Héraux.Charleville-Mézières.

 

 

 

 L'homme au bêret (ci-dessus ) est le célèbre photographe ardennais Jean Héraux, qui avait un magasin à Charleville-Mézières. Il fit beaucoup d'archives pendant la guerre.

 

L'un de ses plus beau livre édité après sa disparition : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 




09/05/2012