Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

supermarché et magasins.


Si demain je dois filmer dans un hypermarché, un magasin , un commerce, une galerie marchande...

 La consommation des français est un sujet qui revient assez souvent dans les reportages.Que ce soit pour l'arrivée de l'été , la rentrée des classes,des micros-trottoirs ou tous autres excuses,les tournages en magasins font parties des sujets qui sont régulièrement demandés dans les rédactions.

A

 photo:Jean Louis Zimmermann 

 

S'il n'y a pas de difficulté particulière à filmer dans un hypermarché , un magasin ou un centre de distribution alimentaire , il y a toutefois certains pièges techniques à éviter.

La première obligation pour tourner dans un commerce est une évidence mais , il est bon de se le rappeler : il faut l'accord de la direction .

Même si le sujet est le plus grand " marronnier " de l'année ( comprenez: les sujets répétitifs sur la rentrée des classes, les départs en vacances, les décos de Noël...) il faudra négocier la demande avec le responsable du magasin.

il n'est pas possible de filmer dans une galerie marchande  même derrière les caisses .

 

 

 Photo: PoilOdo 


L'espace galerie appartient souvent à l'hypermarché qui loue les emplacements aux enseignes et donc , le directeur peut très bien interdire  la prise d'images .

 Le parking extérieur est lui aussi soumis à des autorisations ,normalement.


 

photo: Jean Louis Zimmermann.Hypermarché d'Avermes.FR.03
 
  Le tour de force d'un bon reportage dans un commerce c'est d'éviter de focaliser l'attention sur la marque d'un produit précis . La publicité explicite étant interdite,la caméra doit montrer l'ensemble des articles dans leur rayon sans pour autant vanter par l'image une marque .
Afin d'être le plus  impartial possible,on peut choisir de filmer plusieurs marques d'une même sorte de produits: dans ce cas la caméra peut faire des gros plans sur les étiquettes en respectant ( si possible ) la même valeur de plan et présenter un " catalogue " d'articles sous un thème commun.
 exemple : je fais un sujet sur le sucre dans l'alimentation et je veux l'illustrer par des plans de pots de confitures ... dans ce cas je montre toutes les marques du rayons  afin de ne pas favoriser  une société en particulier.
 
 
 Photo:Stijlfoto
 
 Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel  surveille dans les sujets diffusés  cette gestion de l'image publicitaire gratuite et peut faire un rappel au diffuseur sur ce point.
Observations :

Sur les plans larges pour situer les lieux, il est beaucoup plus difficile d'éviter  de montrer l'enseigne qui nous accueille :
 
* - souvent le plafond est truffé de panneaux promotionnels aux couleurs vives.
* - le personnel peut avoir des vestes au logo de l'entreprise.
*- en fond sonore il peut y avoir des messages promos en boucles.
* - certains jours de la semaine ,un animateur au micro peut marteler de bons slogans à répétition.
* - des écrans LCD suspendus peuvent aussi attirer l'oeil et donner des indications .
 Avec un peu de "chance" ,vous pouvez avoir tout cela en même temps et pour le même prix ...alors bon courage !
 
 - le problème de la lumière et des éclairages.
 
 
photo:Stijlfoto

Les grandes surfaces ne font pas toutes des efforts dans la mise en lumière de leurs rayons. Le néon blanc basique est souvent  la seule source d'éclairage . Cela peut donc donner une ambiance d'usine ou d'entrepôt à l'endroit .
Là ,il n'y a pas de miracle ... le rendu image ne sera pas génial bien que la luminosité soit forte.
( prévoir une balance en filtre N°1 entre 4800k et 5800k pour éviter la dominante bleu )
 De plus en plus de grande enseignes nationales revoient leurs copies quant à l'agencement de leurs présentations au public : les lumières deviennent plus précises, plus chaudes ,on tente de recréer des ambiances qui rappellent  la maison.
 

 photo: Stijlfoto
 Les petites épiceries fines qui valorisent leurs produits réfléchissent davantage à la mise en lumière et le résultat visuel peut être très intéressant à l'image.
 
 
 Attention aux articles qui sont en bord de vitrine : la lumière du jour ( bleu ) peut venir influencer votre balance des blancs  sur le produit filmé qui lui, est sous un éclairage à dominante jaune !
 
Petit rappel : si le réglage est à 3000K / 3200K en filtre N°1 sur ce même article, la lumière du jour qui arrive de la droite à  5800K ou 6500K va apporter trop de bleu dans l'image ( pas top ! )

Je pense qu'une nouvelle balance des blancs à deux mètres de la vitrine à 5000K peut être un compromis acceptable entre l'article filmé à la lampe dans son étagère et la lumière extérieure qui arrive dessus !
La tentation  de balayer de gauche à droite des milliers d'articles très colorés peut-être grande entre deux rayons.N'oublions pas le thème principal de notre sujet défini au départ et restons concentrés sur la famille de produits qui vont nous intéresser.
Une caméra subjective qui parcoure un mur d'objet ou longe en marchant un rayon évite de cibler une marque en particulier,par exemple.

 
photo: Stéfan
 
 Le tournage en magasin reste également un bel exercice si l'on souhaite faire des plans en macro.
De beaux fruits filmés à quelques centimètres,des produits appétissants en macro,de gros plans sur des matières apporteront au reportage un plus et offriront de belles couleurs au final.
Une bonne occasion de faire saliver nos téléspectateurs.
 
 
 
 
  
- les interviews,les ambiances et les captations sonores dans un supermarché ou un magasin.
 
 
 photo:focus numérique.
 Recueillir le témoignage,l'interview du directeur,d'un chef de rayon ou d'un client dans l'ambiance sonore d'un supermarché demande quelques attentions.
Evitez de vous placer sous un haut-parleur,près d'un appareil frigorifique bruyant et dans l'allée centrale de l'établissement.
Si un balcon surplombe une partie du magasin,ça peut être un bon endroit pour l'interview du gérant.
La pose d'un micro-cravate sur une personne qui montre un produit ou se déplace est quelquefois utile et bien pratique. ( le micro-cravate doit être fixé assez proche de la bouche ).
Si le directeur de l'établissement le permet ,vous pouvez même demander à l'accueil de ne pas diffuser d'appels et d'annonces commerciales pendant les cinq minutes de l'interview.

 
 

- le droit à l'image  sur les personnes filmées : que faire ?
 
 photo: Luc Legay.consommateurs au supermarché.

 Comme d'habitude , le bon sens l'emporte lorsque l'on filme des personnes dans un endroit public.
Sachant que chaque individu a un droit sur la diffusion de son image , il est important de s'assurer que la personne nous voit la cadrer afin qu'elle se détermine par rapport à cet enregistrement.
-astuce perso
En saluant la personne je lui indique que son action m'intéresse sur l'instant,qu'elle correspond tout à fait à l'enrichissement du reportage que l'on réalise sur le thème de.... et que je souhaite la suivre sur quelques instants dans ses mouvements.
En général,un sourire et quelques explications supplémentaires vous donnent le feu vert et vous accordent son autorisation.
Inutile de s'acharner a vouloir filmer absolument des personnes qui n'adhèrent pas à cette demande,on trouvera un peu plus loin " le bon client " et l'image positive qui va nous aider.
 
Sur un plan général,bien large où l'on ne distingue qu'une foule de clients dans les allées,le problème des droits à l'image ne pose pas de soucis.
-Ne pas zoomer sur une personne en particulier sans la prévenir avant ou, sans sa permission.

photo : Elsie esq
 
les différents plans possibles:
 
- plan large sur le rayon avec la cliente qui s'y déplace.
 -les pancartes sans pubs: promo,moins cher,en soldes,-10%...
-un client regarde sa liste de courses
-plans moyens sur un choix de produit.
-les gros plans sur le regard.
-les prix.
-le produit ( sans pub ).
-la main qui prend,la dépose dans le caddie.
 -le célèbre plan de la caméra embarquée dans le chariot du supermarché et filme à travers les barreaux.
- plan au loin en longue focale d'un groupe de clients.
-d'un employé qui recharge les rayons.
- la caméra à terre,sur le sol et filme les pieds ou les roues des caddies.
 - le plan en face, à travers le rayon si l'on voit la cliente entre les produits.( image dans un trou,une fenêtre)
- la queue devant les caisses.
-le travail des caissières,le scann des produits.
-les prix qui s'affichent sur l'écran-client.
-l'argent qui est échangé,le ticket de caisse...
 
 photo Lars Plouqmann
 
 
N'hésitez pas à me donner vos propres expériences pour compléter cet article,vos astuces,vos idées de tournages.

 photo: retinafunk

 Depuis quelques temps,il est possible de filmer une autre forme de commerce en supermarché: le "drive-service ",ces clients qui viennent sur une plate-forme à l'arrière du magasin charger leur commandes préparées directement dans le coffre de leur voiture.



02/03/2010