Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

Super 8 sur DVD.

 Mes petites astuces pour faire revivre nos archives tournées en films  8 et Super8.Quelques conseils pour les transcoder et les graver sur DVD.


Recopier des films 8 et Super8 sur des supports numériques.

  La copie des petits films familiaux de notre enfance.

 

 Tournés en pellicule amateur dans les années 1960 -1980, ils restent souvent pendant des années dans les tiroirs sans pouvoir être à nouveau visionnés ( faute de projecteur en état de marche ).

 Les caméras de l'époque.

 

 

 Les films amateurs dans les formats de pellicule 8mm et Super8  ont disparu dans les années 1980 avec l’arrivée des premières caméras vidéos suivies des premiers caméscopes.

Ils ne retrouvent de l’intérêt  que le jour où l’on voit une petite bobine dans un grenier avec son nom ou le nom d’un proche et une date . Ce support oublié de tous devient alors une archive familiale précieuse qu’il faut absolument pouvoir faire revivre.

Ces images en cinéma amateur noir et blanc ou couleur,muettes ou sonores nécessitent tout de même quelques attentions avant d’en voir la projection.

«  Projection » …le mot est dit car il va falloir leur faire retrouver la lumière et en cadence s’il vous plaît, à raison souvent de 18 ou 24 images secondes.

  

 

1-Déterminer les différents formats.

 

D’un premier coup d’œil, il est très difficile de reconnaître les différents formats de films pellicule que nos ainés ont utilisé il y a 50 ans.

Entre1960 et 1980 ,par exemple, coexistaient deux formats de films amateurs très connus : le 8mm et le Super8.

Les deux peuvent être projetés  avec quelquefois le même appareil s’il affiche les sigles sur son côté.

Il existait néanmoins des projecteurs qui n’utilisaient que le 8mm et donc , le Super8 ne passera pas.

Pour différencier ces pellicules de très petites tailles il suffit de les tenir entre ses doigts devant une fenêtre : le 8mm présente une diapositive beaucoup plus petite que le Super8.

Pour les projecteurs Bi-formats 8 et Super8 il suffit souvent de faire glisser un sélecteur de fenêtre devant le couloir de projection pour assurer l’intégralité de l’image en projection.

Un vas et viens de ce sélecteur vous montrera  les deux tailles d’écran possible.

Les performations quant à elles ne changent pas et sont communes aux deux formats.

 

 voici quelques illustrations intéressantes d'un excellent livre de Claude Tarnaud et Guy Fournié

" Le cinéma amateur en 10 leçons"  paru chez Hachette litterature en 1973 .

Les dessins sont de Daniel Bechennec.

 

cliquez pour agrandir.


 

 

 

 

 

 

1973.

 

 

 

Un petit projecteur 8mm. 

 

 

 

 

 

 

 

 Avant de pouvoir projeter ses petites bobines.


Vous voilà donc avec toute une série de boîtes,de bobines de différentes tailles,de morceaux de films incomplets et d’indications sommaires à visionner.
Si vous souhaiter passer chaque film un par un et dans son état d’origine le travail n’en sera que plus fastidieux. Ces films 8 et Super de 15 mètres maximum ont une durée de trois minutes et demi,autant dire que la tâche sera répétitive et que le film à charger dans le projecteur risque de se déchirer.

L’opération va vous décourager au bout de cinq minutes.

Une méthode plus simple consiste à déterminer l’ordre chronologique de vos archives et à les coller  sur des bobines moyennes de 120 mètres ,c’est-à-dire d’environ 20 minutes.
Pas de panique si vous n’avez plus le matériel nécessaire d’époque,la petite colleuse Super8 avec sa célèbre bouteille de colle à films et son pinceau.
Il est possible de raccorder les segments de films bout à bout à la main avec du simple scotch ( ruban adhésif classique ).
Pour cela ,il faut tout de même respecter le sens logique de projection:
- les images doivent se suivrent dans le même sens.
-les perforations doivent s’enchaîner normalement et sans écarts.( pas de chevauchements des perfos ). 
-le morceau d’adhésif doit vraiment être une petite bande de 4 millimètres et ne recouvrir que le minimum des deux segments
-il sera peut-être obligatoire de re-percer les perforations carrées recouvertes d’adhésif des deux films assemblés afin que les griffes du projecteur puisse à nouveau entraîner l’ensemble.

Il ne s’agit là en fait qu’un bricolage de fortune qui ne peut être un collage efficace dans le temps.
Mais pour une ou deux projections de l’ensemble de vos petits films collés ainsi et projetés le temps d’un enregistrement simultané en vidéo, le montage tiendra bien.

  

 

 

 

  L'idéal reste le Vrai transfert professionnel sur DVD...

comme le propose la société Labo Service à Avigon qui offre à ces futurs clients la possibilité de calculer la durée de leurs films grâce à un ingénieux système de calcul.

Je les cite car je vous présente sous ce lien leur travail:

 

http://www.transfert-sur-dvd.com/pages/calculette.htm

 

  - plus près de nous,dans nos Ardennes ,nous avons la société: Studio8 

  http://www.studio8.fr/ 

basée à Revin qui numérise avec soin et de façon

 professionnelle les formats de films amateurs en tous genres!

 

 

 

 

 

 Une façon très simple pour recopier pendant la projection......

 

- En restant bien dans l'axe du projecteur ciné ,le camescope enregistre l'image projetée sur un petit écran de 10 centimètres de côté et l'on peut contrôler le rendu du transfert en branchant la caméra à un téléviseur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Faire sa jaquette de DVD soi-même...exemple:

 

 Après avoir réalisé une copie DVD de mes images j'ai simplement fait des captures d'écrans de certains passages des archives pour illustrer le boîtier du DVD.

En mettant le DVD en lecture sur l'ordinateur et ensuite sur " pause " au bon endroit il est donc possible d'extraire une photo assez correcte pour la jaquette.

 

 

 

 Les films d'éditions des années 1960-1980 constituent également de belles collections de bobines à projeter. Le transfert sur DVD n'a pourtant aucun intérêt, car ces films connus existent à l'infini sur nos nouveaux supports numériques. 

Reste donc le plaisir de voir sautiller ces images Super8 bien imparfaites et rayées  par le temps, témoins d'un cinéma amateur disparu.

 


 

 

 

 

 

 

 

un exemple de copie d'un film Super8 familial réalisée de façon simple ...

 


Film Super 8 complet . SAINT-AIL. 1971 par dansamu


04/01/2012


un passionné de film en format SUPER 8 tourne encore en 2012 !

La grande chance de ce blog c'est d'attirer des personnages hors du commun et amoureux ,peut-être comme vous , de l'image projetée.

J'ai reçu dernièrement un message plutôt sympathique d'un passionné de film en format Super8 résidant à Charleville-Mézières.

Aussitôt j'en ai parlé en conférence de rédaction à mes collègues et à mon rédacteur en chef.

"A l'air du tout numérique,Jean Marc Tison  reste accroché à sa petite caméra Super8 des années 1970 et tourne des reportages et des fictions dans le centre-historique de la ville de Rimbaud".

Voici un thème tout trouvé et bien singulier pour notre JT régional et une belle rencontre au passage.

.... silence ça tourne ...en Super8 !

 



Jean-Marc Tison - Passionné de Super 8 par France3-Champagne-Ardenne


21/01/2012