Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

sports en images.


les différents plans pouvant être fait sur un tournage sport.

Voici quelques idées et observations de terrain pour agrémenter votre prochain tournage.

 

Réalisation d’un reportage : les différents plans sur le tournage d’un sujet sport.

photo: De dorianroeck

  1. réflexion et construction du reportage.

 

1.a - Définir le thème principal :….sport …les spécialités

 

1.b- Choisir l’angle du sujet : - amusant – pédagogique – chronologique – clip d’images rapides – résumé narratif –

 

1.c - Définir le format , la durée : 3 , 5 , 10 minutes …+

 

1.d - Définir le contenu : «  que va-t-on mettre dans le reportage ? des ambiances ? des ITV ? des images bien précises ? des lieux obligatoires ? des effets spéciaux au tournage ?

1.e – Définir les moyens techniques pour le reportage: le matériel utilisé, les équipes de tournage, les contacts sur place, l’encadrement du projet.

 

  1. Préparation du matériel.

 

  • charger les batteries des caméscopes la veille

  • prévoir une housse pour la pluie (sac plastique)

  • mouchoirs pour essuyer l’objectif

  • un trépied léger

  • des supports d’enregistrement en plus (cassettes, cartes mémoire, disques)

 

  1. exemple : le sujet défini est un raid, une course d’orientation ou d’endurance.

 

photo:Rob124.

 

3.a – Que peut-on filmer sur ce thème ? Quelles peuvent-être les différentes scènes ou plans ?

- les préparatifs avant la course, la remise des dossards, l’échauffement des participants, la carte du circuit ou le trajet, la discussion préparatoire avec tous les coureurs avant le départ et les dernières consignes ( captation de l’ambiance de l’orateur qui parle au public ) , le départ, les premiers virages, les premières difficultés , les passages difficiles, les gros plans sur l’effort et les visages en souffrance, les spectateurs , le public , les paysages traversés , les pause, le ravitaillement, les abandons, l’intendance et les secours , le chronométrage, l’arbitrage, l’encadrement, les ambiances des participants dans la performance, les ITV en « live » , l’arrivée, les récompenses, l’image de fin.

 

Définition du sport en images : découverte + l’effort + performances + échecs et réussites + notion de temps et classements + arbitrage et règles + récompense…. Le tout en mouvement !

 

4. Différents plans pouvant être fait pendant le tournage.

 

  • le plan large ou plan général : pour situer les lieux, pour une vue d’ensemble du dispositif. (plutôt un plan fixe au pied)  


  • Le plan panoramique de gauche à droite : pour balayer plusieurs zones et situer également dans l’espace. (il est bon de le faire dans les deux sens pour avoir le choix au montage). A faire obligatoirement au pied pour les petits caméscopes.


  • Le plan moyen : basique, pris à quelques mètres du sujet pour décrire une scène dans laquelle l’action se passe entièrement dans le cadre. Les personnes sont filmées en entier.


  • La contre-plongée : la caméra placée en contrebas du sujet, à ses pieds, pour le grandir. (donne de la puissance à l’image, de la stature et met en valeur la personne ou l’objet)


  • La caméra posée au sol : apporte une impression particulière à l’environnement et à l’action (ex : posée sur un pont avec des coureurs qui arrivent et la frôlent, au milieu d’un chemin avec des personnes qui passent de chaque côtés, en obstacle prévu pour un saut ou une action spéciale.)


  • Filmer une personne ou un objet en amorce : un tiers de l’image à droite ou à gauche montre en gros plan un premier plan tandis qu’une action se passe sur les deux autres tiers de l’image (ex : une fleur en amorce, gros plan à gauche et des personnes qui marchent à droite au loin)


  • Le «  flou-net » : en se servant de la configuration du plan en amorce cité ci-dessus … la caméra fait un va et vient avec la bague de netteté pour faire le point une première fois sur la fleur et une seconde fois sur l’horizon et se qui s’y passe. ( si votre caméscope et en autofocus … il faut le débrayer pour faire cet exercice)


  • Courir derrière les pas d’une personne : avec la caméra au ras du sol et en gros plan sur ses semelles. (plan d’action intéressant)


  • Devancer une personne qui marche, filmer en marche arrière le sujet : vous êtes placés à moins de trois mètres et vous filmer de face la personne qui marche vers vous. (on peut s’aider d’un collègue qui vous guide en vous tenant par la ceinture. exercice périlleux.


  • Les gros plans (ex : filmer l’effort sur les visages, les regards, les yeux, un chronomètre, un plan, une carte…) les gros plans sont obligatoires dans les reportages. Si possible au pied ,sans bouger et sans zoomer.


    .Les très gros plans dans un visage: en cadrant uniquement un oeil,la bouche, ...( pendant une interview par exemple )


    .Le pano continue devant les yeux : la caméra sur pied fait le point sur un regard en gros plan et en partant de la gauche passe sur les yeux sans s'arrêter pour continuer dans le décor à droite. ( intéressant également en plan de coupe pendant un ITV).

 

  • Les plans « cassés », en diagonale :donnent  de la modernité au reportage, cassent les codes du cadrage, une autre forme d’écriture en images…

 

  • Plan en longue-focale :c’est un zoom fixe avec la caméra sur pied ou au sol, l’image est écrasée au loin et se comprime. La mise au point doit être parfaite en bout de zoom sur la scène éloignée. (ex : des coureurs arrivent au bout d’un sentier… plus de 50 mètres ….)

 

- Le volet « liaison par le ciel» : mouvement de la caméra du bas vers le ciel sur une scène et à un endroit précis et… reprise du plan dans un autre lieu du ciel vers le bas…. qui montre le nouveau décor ! Ceci permet de faire une liaison entre deux lieux différents ou deux personnes ou… deux objets.

 

  • Plan dans le viseur d’un autre caméscope : un p’tit clin d’œil en image, donne un plan souvent bleuté, impression vidéo, un autre regard sur la scène mais… qui doit être précédé d’un plan moyen qui montre la personne qui tient le caméscope. (souvent utilisé lors des conférences de presse avec beaucoup de caméras qui filment le même intervenant: un plan dans le viseur d’un collègue montre que l’image est partagée par plusieurs témoins)

 

  • Utiliser les reflets , les miroirs, les vitres, l’eau : apporte une note poétique à la scène, (souvent utilisé sur des plans larges en extérieur )

 

  • Tourner autour de la personne à 360° : la personne est fixe et la caméra en fait le tour complet en filmant le visage.

 

  • Les contre-jour : utiliser la lumière derrière le sujet. En baissant le diaphragme de la caméra : ( si vous filmer en automatique , celui-ci va se fermer et le sujet devient alors une ombre chinoise sur un fond très éclairé .) Souvent utilisé pour les ITV dans lesquelles les personnes sont devant une fenêtre et ne veulent pas être reconnues.

 

- le volet au noir ( au départ et à l'arrivée d'un plan ): On fait le point sur la scène que la caméra va découvrir et l'on demande à la personne de boucher l'objectif avec son dos pour faire le noir...la personne compte 3 secondes et part d'un bon pas... C'est un effet d'ouverture au noir intéressant pour les transitions de plans. Même idée dans l'autre sens: le sujet vient vers la caméra et bouche l'ouverture de l'objectif avec son corps pour faire un noir. A noter : un objet , un mur ou une porte peuvent faire le volet de la même façon,

 

  • La caméra renversée, «  la caméra pirouette » :pour une image originale à l’envers ou…. pour faire une transition sans montage en faisant tournoyer la caméra dans son axe d’enregistrement vers le sujet.

 

  • Les ITV , les interviews, les questions posées : Une règle s’impose pour cet exercice : diviser l’image en trois partie dans le sens vertical , mettre la personne interviewée dans un des coté de l’image cadrée au ras de son épaule et lui laisser les deux autres tiers de l’image de dégagement !! On appelle cela « lui laisser de l’air » … il doit y avoir plus d’espace entre ses yeux et le bord du cadre qu’elle regarde que…de sa nuque à l’autre bord du cadre dans son dos ! Toutes les ITV sont faites avec cette règle sauf…. si la personne parle seule face à la caméra… elle peut alors être cadrée en plein centre de l’image. Il est toujours préférable d’utiliser le pied (surtout si l’ITV prend du temps)

 

- D’autres plans en extérieur : la météo , pluie, soleil, boue, le ciel… donne des informations sur les conditions pendant le reportage.

 

MONTAGE : penser à faire simple, sans trop d’effets sur l’image, choisir une voix adaptée pour la narration, le commentaire et choisir une musique intemporelle.

 

 

 

 photo:dibaer.Geneva.course de l'Escalade.

 


03/12/2010