Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

festivals et concerts.


si demain je dois filmer un festival ,un concert en extérieur , en intérieur

  - filmer un concert, un festival en intérieur ou en extérieur.

Avec l'arrivée des beaux jours et la période estivale, les concerts et festivals sont nombreux en France.Lors de ces grandes manifestations musicales, la tentation d'en rapporter un souvenir vidéo est fréquente mais, le résultat au final peut être assez décevant si l'on oubli certains aspects de l'exercice.

Voici quelques observations que l'on peut constater  sur les lieux:

- faire une demande d'accréditation et d'autorisation de prise de vues au responsable du festival . Cette formalité vous sera demandée à toutes les portes d'entrée et de sortie + un "pass-véhicule" afin d'accéder au plus près de l'évènement  . 

- bien filmer un concert s'est avant tout en avoir les droits de diffusion . Si l'on peut arracher quelques extraits vite faits avec son caméscope, son téléphone ou autres petits enregistreurs vidéos dans la foule  en contre-bas de la scène ,cela restera de piètre qualité avec un son saturé et des images très approximatives.( tout juste exploitables pour une vidéo sur les plateformes "You tube" ou "Dailymotion" ).

- Il n'est pas possible pour autant de prendre du recul et d'installer son caméscope ou sa caméra à la sauvage sur un trépied  et espérer faire une captation avec le son "ambiance" ... les responsables du lieux ne tarderons pas à vous demander des explications. 
- le bon sens consiste à négocier directement avec le régisseur de chaque groupe les autorisations nécessaires, les titres musicaux que celui-ci permet d'enregistrer et la durée de cette captation.

Pour les médias télévisés en général, nous avons la possibilité de filmer les trois premiers morceaux de l'artiste ou.... trois titres choisis par le régisseur avec  une durée de diffusion bien précise calculée en secondes.

- Pour caler sérieusement ce genre de prestation , il est bon d'en avoir fait la démarche par mail ou par courrier bien avant avec chaque intéressé et de se présenter la veille en repérage ( si s'est possible) ... la copie imprimée de l'accord en main !


le festival du cabaret vert à Charleville-Mézières ( en extérieur) chaque année ,fin août,début septembre.


- une autre observation générale que l'on constate  sur ce genre de manifestation:  
les répétitions et les balances ( c'est- à-dire les réglages techniques des instruments de musique,des voix et des micros ) se font les 6 dernières heures avant le début du concert.
Le déroulement et les passages des différents groupes est organisé en plages horaires que l'on peut consulter dans les coulisses.
 
 Cela peut-être l'occasion de tourner ces images de " derniers préparatifs ",d'approcher les artistes et de faire des plans de coupe .
Ces plans devront prendre en compte tout de même l'éclairage prévu au final pendant la soirée afin de les coller sans une colorimétrie différente.
Une répétition à 16h en plein après-midi sans le public limite les angles possibles mais reste un plus  pour compléter un sujet. C'est souvent le seul moment où l'on peut être sur scène devant les artistes en gros plan.






( les photos ci-contre prouvent néanmoins qu'il est possible d'accéder à la scène sur les côtés pendant un concert et.... avec l'autorisation des responsables !)




le plan général ou panoramique :

Dès les premières mesures de musique se pose le problème du plan large . Où se positionner pour montrer la foule et la scène en même temps?
Le repérage du matin permet de se réserver : le toit d'un camion de matériel, une structure portique qui surplombe le festival ou le balcon d'un appartement en face de la manifestation. Dans les gros festivals il y a souvent une structure en hauteur avec la possibilité de grimper faire un plan large au -dessus de la régie son et lumière , face à la scène.

ci-dessous la structure du dernier concert du cabaret vert 2010 avec une tour impressionnante qui nous a permis de prendre de belles séquences . Le technicien-son s'était branché directement sur la console des ingénieurs du son en bas et je récupérais le signal par câble après mixage de celui-ci.( venir négocier cette possibilité de branchement quelques heures avant les spectacles avec le staf-son )
Au plus fort de la soirée nous étions quatre caméras sur pied tout en haut du " pigeonnier " avec quelques soucis de vibrations en longues focales tout de même.







la grande scène 2010 .




plan basique des 15 premiers rangs face à la scène,au milieu des spectateurs.






Dans la configuration ci-dessous ( mini-concert dans un hall ) c'est une passerelle  technique au dessus de la scène qui peut faire l'affaire.
mini-concert dans le hall du multiplexe cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.




attention toutefois aux plans aériens qui peuvent laisser voir les coulisses de la scène avec des images inutiles telles que les retours-son,les câbles, les bouteilles d'eau ou les prompteurs de l'artiste... 






quelques exemples de sujets de reportages sur ce type d'évènements:
- le travail des centaines de bénévoles sur le site.( le portrait d'un fidèle de la première heure, du plus jeune ou du plus âgé) 

- le stress à J-1 de l'organisateur du festival, son travail et le suivi  sa journée.

- le thème du festival ,la mise en place des outils de communication.

- les retombées positives sur la ville, les réservations d'hôtels, les campings, les moyens de transports prévus.

- le portrait d'un jeune groupe local , sa première scène...

- le côté technique : les moyens mis en place, la scène:montage des structures, la sécurité,l'accueil du public...

- l'invité d'honneur , le groupe phare attendu , ambiance dans le carré VIP, dans les loges ...

- des conditions météo particulières qui perturbent la manifestation et les moyens mis en place pour y remédier ( exemple : les grosse pluies et la boue durant l'édition 2010 du cabaret vert à Charleville-Mézières ) 






Tourner toute une journée des images à l'épaule au milieu de la foule répartie sur 10 hectares peut être un exercice assez physique. Prévoir des bouchons pour vos oreilles ou un casque audio , de bonnes chaussures, un vêtement de pluie si la météo est incertaine, de quoi essuyer l'objectif de la caméra,la possibilité de recharger les batteries de la caméra ....et du JRI ...et un éclairage pour le reportage de nuit. 










les différents cadrages possibles autour de l'artiste:

Tout est envisageable sur ce genre de prestation : la caméra doit être mobile et bouger au rythme de la musique. Il ne s'agit pas d'être au pied en plan fixe si vous avez l'opportunité de filmer sur la scène. Lâchez-vous !
Les plans peuvent être alors : cassés en diagonale, en contre-plongée, en mouvements autour de la personne, en marchant sur scène avec,par exemple, un départ sur le batteur en fond et une arrivée en serré sur le chanteur en passant par un beau plan d'un bassiste ...










Si vous avez l'autorisation de l'artiste et du régisseur...alors.... "no limit" !!




Ne pas oublier de faire une continuité sonore dans l'extrait de captation afin de pouvoir monter ensuite la séquence. l'idéal étant d 'enregistrer le morceau choisi d'un seul plan et de faire ensuite les différents plans de coupe et gros plans pour habiller celui-ci au montage.
Si vous avez la chance  d'êtres à deux caméras, l'une fera le plan large basique de l'ensemble de l'extrait en se mettant face à la scène et sur trépied avec le son en continu et l'autre caméra pourra bouger et faire les plans de coupes en direct.



 
 
 
 
 
 


c'est sur un concert de ce type que j'ai vu ce cadreur vraiment doué faire un plan de folie avec une grosse caméra : à quelques mètres de l'artiste et face à lui il jette littéralement en l'air sa caméra en REC en lui donnant une rotation et la récupère dans les bras en conservant l'axe de visée. Au rendu final ça donne une vrille qui termine sur le sujet et permet de faire un effet visuel étonnant... sans trucages vidéos! 
Quand on dit " lâchez-vous ! "sur les concerts, ça ne vaut pas pour le matériel de tournage tout de même !

Bon spectacle.....










15/03/2010