Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

conférences de presse.


filmer une conférence de presse, faire les interviews.

 

 

 

 

" Vous êtes invités à la prochaine conférence de presse de la préfecture sur le thème du bilan " sécurité routière " des six premiers mois de l'année.

M.le préfet vous recevra à 16h salle Rimbaud."

 ( e-mails envoyés à : Radio1,Télé-New,Le Journalducoin,Radiodeux..... )

 

Voilà peut-être votre prochaine mission,si vous l'acceptez.

Une belle conférence de presse comme on les aime, bien calée et bien prévue avec un beau petit dossier de presse préparé par la responsable communication de la maison.

 

 

 

Avouons sans faire la moue que ce n'est pas le genre d'exercice que l'on attend le plus en termes de traitement de l'information. Et pourtant,notre présence en tant que journaliste à cette invitation codifiée est souvent importante,obligatoire,utile et en tous cas informelle.

 L'intérêt supplémentaire de ce rendez-vous médiatique c'est que les différents acteurs socio-économiques de la région seront là car une liste précise de leurs qualités vous est également fournie sur l'invitation.

Leur interviews n'en sera que plus facile  sur place pour compléter un reportage par exemple.

 

Un programme détaillé heure par heure de l'évènement peut être annoncé dans le mail d'invitation avec les différents thèmes abordés.

 

Le contact téléphonique de l'attaché(e) de presse sera tout aussi précieux pour un supplément d'informations si besoin.

Une conférence de presse peut cacher quelquefois  un " scoop " ou une nouveauté encore jamais présenté par l'organisme.

-" ... et nous vous présentons notre dernier projet...voici le nouveau directeur de la police...nous inaugurons aujourd'hui ce chantier à....."

Le revers de la médaille c'est bien sûr la redondance de ces infos le lendemain dans tous les médias ( dont le votre ) ...mais,au moins,on a l'info.

 

 

Il est bon de rappeler qu'il ne peut y avoir que deux cas possibles de conférences de presse : 

- les rendez-vous calés ( l'exemple ci-dessus) et les conférences improvisées pour la circonstance d'une actualité.

 

 Voici l'exemple d'une conférence de presse annoncée au cours d'une  journée "faits divers ",vers 16h par M. le procureur de la république pour apporter de nouveaux éléments sur une affaire de meurtre .

C'est le genre de conférence de presse obligatoire qui permet d'interviewer les autorités judiciaires et les services de police ( s'il sont représentés ) afin de recueillir les dernières précieuses infos du parquet.

 

le cadrage au milieu des micros...

 

 


 La première observation bien évidente et attendue c'est que vous ne serez pas seuls!

Inutile de dire ( mais je le fais tout de même) que l'invitation a été envoyée à tous les médias de votre département et que,si c'est la grosse affaire du moment,ils ne vont pas vous laisser seul la raconter.

 

Mettez à profit les quelques minutes avant le début de  la conf pour faire les éventuels plans de coupes de la personne: ( les mains,un très gros plan du regard,un document,l'horloge)

Assurrez-vous que la captation des éléments sonores est parfaite en vérifiant le retour-son de la caméra avec un casque ou avec le haut-parleur incorporé sur le côté.

 Le tournage d'une conférence de presse est souvent pauvre en images : une fois l'orateur installé il n'y a plus beaucoup de plans possibles à faire sachant qu'il n'est pas judicieux de filmer ses collègues , sauf si le but du sujet est d'évoquer le coté médiatique que prend l'affaire.

N'hésitons donc pas à filmer l'arrivée de l'intervenant et son installation + ses collègues s'il est accompagné ou s'ils discutent un peu avant ensembles.

 Personnellement, je tente d'être au maximum face à la personne qui va parler en configuration ITV ( interview).

Le but est de cadrer un minimum  de micros,de logos ou de mains des collègues.

C'est souvent impossible car tous veulent capter au mieux le son.

 

 

 photos: Michel Renaux.

 

Prévoir  d'être stable pendant l'enregistrement ( dans la mesure du possible prendre le trépied ).

Il est intéressant d'envisager que la personne peut sortir un document important et le montrer aux caméras,faire écouter un son,désigner un lieu sur une carte... votre caméra doit pouvoir être mobile afin de capter l'instant. 

 Si l'intervenant utilise un vidéoprojecteur et fait une projection d'éléments sur un écran derrière lui,filmez plutôt l'écran de l'ordinateur qui envoie les images: le contraste sera meilleur.Pour cela,pensez à scanner l'image à la bonne fréquence sur la caméra si des barres noires passent dans l'image pendant l'enregistrement de l'écran.

 Attention ! la balance des blancs sur l'écran d'un ordinateur doit être au dessus de 5600k,6300k ( filtre 1 ou 3 ) afin d'éviter une dominante beue .

 

- Les conférences de presse d'urgence , improvisées :

 

Une conférence de presse peut se mettre en place en quelques secondes autour d'une personne dont tous les médias attendent une info.

L'expression: " à l'arrache " correspond bien à ce genre de situation cahotique où la bousculade est de règle pour être le mieux placé.

-Petite astuce pour capter au mieux la scène:

-allumez votre lampe-caméra ( même en plein jour ) pour attirer le regard de la personne ou ,en tous cas,pour montrer que vous apporterez un plus à l'image. ( quelquefois ça marche ! ).

- Collez-vous devant la porte qui verra entrer la personne attendue avec votre collègue rédacteur prêt au micro-main.

- Si vous avez un technicien du son avec une perche, il doit être également dans le peloton de tête pour plus d'éfficacité. 

 

 exemple ci-dessous: le procés du tueur Michel Fourniret aux assises de Charleville-Mézières en mars 2008 et les centaines de journalistes qui ont couvert l'affaire.

 

 

 

 Votre meilleur collègue du journal concurrent avec qui vous discutiez amicalement 30 secondes plus tôt des dernières dents du p'tit  peut vite se transformer en buldozzer sans état d'âme dans la bataille.

Bon courrage.


 

 

 

 -autre exemple :

 

- La visite de François Hollande le 20 avril 2012, la veille du premier tour des élections présidentielles à Charleville-Mézières.

 Le discours terminé, on se précipite tous sur l'escalier du podium qui se transforme en mini-conférence de presse ou "d'interview

à chaud".

Pas très pratique comme situation avec ce cadre en contre-plongée. 

 

 photo: Florian Lecoultre.

 

 

 

 .......................................................................

 

 

 

- Conférence de presse rapide,sur le terrain, lors de la visite d'un ministre.

 

 photos Michel Renaux.

 

 C'était pas prévu dans la visite mais, une petite pause sur un sentier et la presse en profite pour poser les bonnes questions entre les fougères et les champignons.

 JRI: On pensera, dans la mesure du possible , à prendre un sac à dos avec une batterie supplémentaire,des piles LR6 pour l'émetteur du micro-main,un câble pour le son si l'on est encore en configuration"fil", une housse de protection-pluie si besoin et la bouteille d'eau pour tenir la distance.

 


 

 ................................................................................................

 

 

 

 

 - où se placer pour être éfficace?

 

 Configuration d'une situation avec plusieurs intervenants qui prennent la parole à tour de rôle.

- Soit vous avez la chance comme moi d'avoir un technicien du son ce jour là en plus

- Soit vous placez au mieux votre micro au centre de la table. 

 

 photos Michel Renaux.

 

 

 

 

 Privilégez le trépied  pour être stable et travailler dans la durée.

 

 

 - Gardez de bonnes relations avec les attachés(ées) de presse .

Souvent visser aux postes clés du département et des grandes entreprises elles pourront débloquer peut-être vos prochains sujets ,trouver le bon interlocuteur,faire passer vos demandes de tournages ...

-Pour infos,le dossier de presse rendu pendant ou après la conf de presse peut ,bien sûr ,vous être envoyé par e-mail en mode PDF.

 



22/02/2012