Images CINEMA et images télévisées

Images CINEMA  et images télévisées

c'est la fin du monde.


- la fin du monde du cinéma!

 

c'était le 21 décembre 2012...normalement, 

 

c'est la fin du monde !"

clamaient,sourire en coin,quelques opportunistes de l'idée et l'on a diffusé tous les jours cette hypothèse dans les JT quotidiens.

 De savants calculs basés sur un calendrier oublié des Mayas auront donc eu raison de notre optimisme français garantie sans peur.

Blague à part, dans certaines sphères, la fin du monde à déjà commencé son oeuvre.

Pour nos anciens,la fin de tous respects,règles de politesse et de savoir-vivre ,marquent déjà la fin d'un monde,le leur.

Il y a toutefois des fins de monde que l'on ne regrettera pas: l'histoire du progrès technologique de nos 50 dernières années donnent un bon coup de pied aux fesses à ceux qui pensent encore que " c'était mieux avant ! "

 Si recevoir un télégramme papier en 1960,  5 heures après que votre expéditeur l'est dicté à la postière du village est mieux que les trois SMS que je viens de recevoir sur mon Iphone le temps de l'écriture de cette phrase...alors vous vivez vraiment une fin du monde,effectivement.

Mais alors,quelles fins peut-on vraiment regretter?

-Le cinéma en films pellicules 35mm.

Les nostalgiques des premières heures du cinéma ne s'en remettent toujours pas.Cette magie de la lumière qui traverse une plaque de verre ou un ruban d'images restera l'ultime émerveillement de l'image projetée. 

 Pendant presque 80 ans on aura pas fait mieux.

Il faudra découvrir en 2000 les premières images en Haute Définition pour commencer à regarder nos bons vieux supports films du coin de l'oeil,ça sentait déjà la retraite à l'époque pour le cinéma de papa. 

  

 

 Pour sûr ,on a aura fait du chemin avec nos films 35mm à 30 kilos la bobine.

4000 mètres de pellicule pour deux heures de projection environ sur des plateaux géants et un vrai travail de collage/montage à faire.

Nos projectionistes  s'en souviennent et leur dos leurs rappellent ces maniement de forçats.

Aussi,la disparition progressive du film 35mm ne sera pas toujours pleurée.

Certes, on y perd en charme d'antant mais le métier va connaître un véritable boulversement avec l'arrivée des gros vidéos projecteurs en format numérique 4K,ultra HD .

 

 

 

 Voici l'un des nouveaux vidéos projecteurs qui va ranger au placard les projecteurs 35mm présents dans nos salles de cinéma depuis 100 ans.

 Avec la mise en place progressive de ce genre de monstre de technologie à plus de 4000 lignes de définition comme par exemple le SONY VPL-VW1000ES,on découvre une forme de qualité d'image sur grand écran. 

 

un bout de pellicule du film d'origine " Don Camillo Monseigneur" de 1961.

 

 Mais tout n'est pas fini!

A termes,c'est toute la chaîne cinémathographique  du film d'archives aux grands classiques noirs et blancs qui vont profiter néanmoins de cette nouvelle forme de projection.La restauration de ces chefs d'oeuvres et leurs transferts sur des supports numériques se fait dès maintenant en Ultra Haute Définition format 4K.

Dernièrement, en novembre 2012, la chaîne ARTE a rediffusé un grand classique: " Les enfants du paradis " de Marcel Carné,une copie entièrement re-scannée et restaurée en format 4K,plus de 4000 lignes de définition sur un écran qui permet de l'apprécier.

 

 

 

 le célèbre film entièrement nettoyé de ses rayures et accidents sur la pellicule.

 

 

  Alors?

" fin du monde ou pas ...dans le cinéma? "

Cette métamorphose de l'image projetée et diffusée,débarassée de ses rides, nous envoie tout droit vers des contenus aceptisés,des rendus lisses et parfaits.

Il n'y aura pas de marche arrière dans cette course à l'efficacité et à la qualité des images.

Seuls quelques petites salles de cinoche de quartiers vous projeteront encore de bons vieux noir et blanc en pellicule 35mm,quelques nanars bien sympathiques des années 70 aux couleurs délavées ...

et ce modeste blog qui rentre donc en résistance ( mais pas trop tout de même ) le temps d'un dernier coup d'oeil en arrière.

 

 

  mon bon vieux National 35mm de 1959.

 

 

 

 

  Ce à quoi vous avez échappé...

 

 A lire aussi sur le même thème: sauvez vos films personnels!


06/12/2012